En mai et juin 2017, résidence de production de l'artiste Jarbas Lopes dans le cadre de l'exposition e a u.

Connu pour ses projets tels Barraca Deegraça (2001), Troca-troca (2002) or Amazon Trip (2006), dans lesquelles l’échange et la fête sont des notions centrales, Jarbas Lopes devient un ingénieur social qui invite différentes communautés à agir sur des situations socio-politiques locales ou internationales. Jarbas Lopes travaille à partir de la culture populaire, à partir d’une forme de résistance à la massification, et s’approprie l’esthétique artisanale afin de promouvoir l’échange et favoriser les processus créatifs et l’interaction sociale. Les projets de l’artiste utilisent la plupart du temps les matériaux ordinaires du quotidien, collectés dans les rues, créés ou échangés avec les populations locales.

Cette résidence a lieu dans le cadre de son exposition personnelle e a u.