Du 16 juin au 18 septembre 2022, Œil—Flamme, exposition personnelle de Jonathas de Andrade, sur un commissariat de João Mourão et Luís Silva.

À l'occasion du vernissage Garden Party, une navette gratuite partira depuis Art Basel, départ depuis Bleichestrasse à 19h, retour pour Bâle à 22h30. Réservation: r.neyroud@cracalsace.com

La pratique de Jonathas de Andrade explore les possibilités visuelles et narratives de médiums tels que l’installation, la photographie, le film et la sculpture et s’appuie sur des processus de recherche de nature collaborative. Sa réflexion porte sur les lacunes des utopies, des idéaux et des visions du monde de la modernité tardive, notamment dans le contexte latino-américain et la région Nord-Est du Brésil où il vit et travaille. Les œuvres qui en résultent mobilisent des sentiments et des idées qui oscillent entre la nostalgie, l’érotisme, la critique historique et politique, afin d’aborder subjectivement des sujets tels que le travail et l’identité, presque toujours à travers la représentation du corps masculin.

Même si la présence du corps masculin a occupé une place centrale dans la pratique de Jonathas de Andrade, elle n’a jamais été perçue comme une recherche ou un sujet en soi, mais plutôt comme un outil permettant d’approfondir d’autres questions. Cette exposition tente de remédier à cela en mettant l’accent sur le rôle que les hommes, leurs corps, dans toute leur dimension érotique, et leurs lieux de rencontre, ont eu dans la construction d’un regard homoérotique nuancé, parfois conflictuel et contradictoire. 

Olho—Faísca  [Œil—Flamme] est la première exposition institutionnelle personnelle de Jonathas de Andrade en France et sa première exposition d’envergure en Europe. Elle présente une sélection d’œuvres couvrant l’ensemble de la carrière de l’artiste. L’exposition est commissariée par João Mourão et Luís Silva et réalisée en coproduction avec le MAAT—Musée d’art, d’architecture et de technologie de Lisbonne, où elle voyagera en janvier 2023.

Jonathas de Andrade est né en 1982 à Maceió. Il vit et travaille à Recife, dans le Nord-Est du Brésil. Il a déjà présenté des expositions personnelles dans des institutions telles que The Power Plant (Toronto, Canada), The New Museum (New York, États-Unis) ou MASP (São Paulo, Brésil). Il a participé à de nombreuses biennales et expositions collectives dans des institutions internationales. Son projet le plus récent, Com o coração saindo pela boca [Avec le cœur qui sort de la bouche], a été développé pour le pavillon du Brésil à la Biennale de Venise en 2022.

João Mourão et Luís Silva forment un duo de commissaires basés aux Açores et à Lisbonne. Cette année, ils commissarient le Pavillon du Portugal de la 59e Biennale de Venise (2022). João Mourão est actuellement directeur de l’Arquipélago Centro de Artes, aux Açores, et Luís Silva est directeur de la Kunsthalle Lissabon, à Lisbonne. Parmi les expositions récentes, ils ont assuré le commissariat des expositions personnelles d’Ad Minoliti, Zheng Bo, Laure Prouvost, Caroline Mesquita, Engel Leonardo et Sol Calero. Ils ont également été commissaires de ZONA MACO SUR (2015—2017), de la section des projets individuels de la Foire d’art contemporain de Mexico, et de la section Disegni d’Artissima (2017—2019), consacrée aux développements récents du dessin. Outre leur pratique curatoriale, ils contribuent régulièrement à des revues d’art contemporain et ont édité plusieurs monographies.