Du 17 février au 5 mai 2013, Grundfrage (Question fondamentale), exposition collective avec Nils Bech, Carina Brandes, Christian Falsnaes, Jos de Gruyter & Harald Thys, Florian Hecker, Oscar Murillo, Noële Ody, Max Peintner, Jean-Michel Wicker & Legs In The Morning de Geta Brătescu, un concert de Koudlam, une conférence de Colin de Land (1992), Scent Of The Withering Alpine Rose de Martin Walde, Schorsch Böhme, sur un commissariat de Severin Dünser & Christian Kobald, COCO Vienna.

«Il faut des décors qui, s’ils représentent une ville par exemple, donnent l’impression d’une ville construite seulement pour durer deux heures. La réalité du temps doit être rétablie. Tout doit être provisoire et pourtant faire preuve de respect.» (BB)

Avec Grundfrage, le CRAC Alsace devient une énorme scène présentant tout à la fois un mix d’art et de non-art fortement basé sur le temps, une œuvre d’art totale dispersée (gestreutes Gesamtkunstwerk), un genre d’exposition néo-90s. Bien que cette exposition collective soit thématique, son sujet reste caché au public et n’a été communiqué qu’aux artistes (afin de garder tout didactisme à l’écart de l’exposition).