En février 2016, résidence en milieu scolaire de l'artiste Béatrice Bailet avec les élèves de l'École maternelle St Morand, Altkirch.

Les élèves ont participé à la fabrication d'un personnage de carnaval, personnage(s) de fiction qui deviennent habitant·e·s de l'école. Ce personnage s'appelle Paillassou. Inspiré d'un personnage de carnaval niçois, Paillassou s'est incarné au sein de l'école à partir d'expérimentations physiques (le lancer de paillassou) et divers ateliers, du dessin à la couture, amenant la participation active des familles et des enseignantes dans une pensée et une fabrication collaboratives.

Béatrice Bailet (1984, Nice) s’intéresse à la conscience collective transmise par les traditions et leurs fêtes. Elle s'aventure dans les célébrations et les parades et propose des temps d’échanges et d’expressions dans l’espace public. Ces performances participatives contextuelles, œuvres collaboratives transdisciplinaires et dessins résultants de ses expériences permettent à leurs participants et spectateurs de (re)découvrir une facette de leur histoire commune. Le déguisement revient souvent comme outil festif pour se re-connaître, soi-même et auprès autrui. Béatrice Bailet réalise aussi des costumes d'humains ou d'animaux en situation de parade amoureuse.

beatricebailet.over-blog.com

Cette résidence a reçu le soutien du GIP Acmisa—Académie de Strasbourg. Elle a été conduite par Jeanne-Claude Mori et Patricia Hipp, enseignantes.