En 2005, parution du livre Terrain de Tim Eitel, édité par Markus Stegmann, avec des textes de Martin Schick et Markus Stegmann, publié avec le Kunstverein Schaffhausen et la Galerie der Stadt Backnang.