Du 4 décembre 2011 au 29 avril 2012, Partenaires Particuliers, exposition collective avec Julien Bismuth & Jean-Pascal Flavien & Giancarlo Vulcano, Clédat & Petitpierre, Dector & Dupuy, Jeremy Deller, Peter Fischli & David Weiss, Jan Kopp avec Anton, Ulysse & Aurélien, Seulgi Lee avec Simon Boudvin, Marie Losier, Genesis Breyer P-Orridge & Lady Jaye, Mahony, Adolphas Mekas, Philippe Quesne & Vivarium Studio, Jean Rouch par Pierre-André Boutang, sur un commissariat de Sophie Kaplan & Virginie Yassef.

«La poésie doit être faite par tous. Non par un», écrivait Lautréamont dans Les chants de Maldoror. Cette célèbre assertion sera reprise par les surréalistes pour insister non seulement sur l’importance du lecteur et l’universalité de la poésie, mais aussi sur la possibilité d’écrire à plusieurs mains.

Ce qui est vrai pour la littérature l’est aussi pour les autres arts : où l’on découvre qu’un grand nombre d’œuvres, bien que souvent signées par un artiste, sont réalisées sinon à plusieurs mains, du moins avec la participation de complices, que ceux-ci soit eux-mêmes artistes, qu’ils appartiennent à d’autres domaines de la création ou qu’ils viennent tout à fait d’ailleurs. L’exposition Partenaires Particuliers s’intéresse à ces œuvres là, ainsi qu’à leur processus de création. Elle répond à une double volonté : celle d’interroger la notion de signature artistique d’une part, celle de rentrer dans le secret de fabrication des œuvres d’autre part. L’exposition se construit par ailleurs sur le mode d’une collaboration étroite entre les différents participants et, au final, comme une partition commune et polyphonique. Ainsi, il y aura la bande son, le récit, mais aussi la signalétique de l’exposition, imaginés spécialement pour l’occasion et qui dessinent des fils rouges entre les différentes propositions.