Expositions

2017
-

2016
-

2015
-

2014
-

2013
-

2012
-

2011
-

2010
-

2009
-

2008
-

 

 

 

08.02 – 10.05.2009

Chhttt...
Le merveilleux dans l'art contemporain (volet 2)

 

 

Avec Pierre Alferi, Pierre Ardouvin, Sandra Böhme, Robert Breer, Yves Chaudouët, Jugnet + Clairet, Perrine Lievens, Camila Oliveira Fairclough, Bruno Peinado, Estefania Peñafiel Loaiza, Simon Schubert, Guido van der Werve, Rémy Zaugg.

 

Un commissariat de Sophie Kaplan.

 

 

 

guido

Guido van der Werve, Nummer zeven, The clouds are more beautiful from above, 2006. Courtesy de l'artiste.

 

 

 

Après le merveilleux spectaculaire des œuvres présentées dans Waoohhh!, le second volet de l’exploration du thème au CRAC Alsace, intitulé Chhttt..., présente des œuvres où celui-ci se fait plus conceptuel et minimal : un merveilleux qui naît d’avantage d’une certaine façon de regarder et de magnifier le quotidien, le banal,l’inframince.

 

Les artistes réunis dans Chhttt... s’intéressent, chacun à leur manière, au postulat suivant : le fait merveilleux n’est pas merveilleux en lui-même, il est merveilleux dans sa relation avec le réel. On peut donc créer un merveilleux en appliquant cette relation sur une réalité quelle qu’elle soit, la plus ordinaire comme la plus fugace. Se trouve ainsi révélé ce dont, d’habitude, on ne s’aperçoit pas : ce qui se trouve dans les plis du réel. Les moyens requis par les artistes pour explorer ces plis du réel et interroger notre perception sont nombreux : jeux subtils d’apparition et de disparition des images et des objets (Simon Schubert, Estefania Peñafiel Loaiza, Yves Chaudouët), mouvement lent des corps (Robert Breer), vibrations de la lumière, de la couleur et/ou de la ligne (Jugnet + Clairet, Sandra Böhme, Camila Oliveira Fairclough), évocation d’éléments universels par des objets et procédés pourtant modestes (Bruno Peinado, Pierre Ardouvin, Pierre Alferi), etc.

 

Finalement, le merveilleux à l’œuvre dans Chhttt... est peut-être celui qui, simplement, permet de se poser des questions nouvelles, inattendues, insolites, et pourtant essentielles : quand fondra la neige, où ira le blanc ? (Rémy Zaugg)

 

Une série d’événements prolonge dans d’autres disciplines l’écho de l’exposition : Mix des Boxeurs français à l’occasion du vernissage, Conférence concertante par la compagnie Morphologie des éléments (mars), projection du film L’affaire du faux poisson de Vincent Gérard (avril), rencontre avec l’écrivain Clara Dupont-Monod (mai).